Histoire et origine de la Tomatina

Tout a commencé le dernier mercredi d’août 1945, lorsque des jeunes se sont rendus sur la place du peuple pour assister au défilé de géants et de grandes têtes et à d’autres actes du parti.

Raconte à l’histoire de la Tomatina que les garçons ont décidé de faire un trou dans la procession d’un défilé avec des musiciens, des géants et des géants. L’impulsion des jeunes a provoqué la chute d’un participant qui, saisi de colère, a commencé à frapper tout sur son passage. Par un caprice du destin, il y avait un kiosque à légumes nourri par la foule enragée: les gens ont commencé à se jeter des tomates les uns aux autres jusqu’à ce que les forces de l’ordre mettent fin à la bataille des légumes.

L’année suivante, les jeunes ont répété volontairement l’altercation et ont apporté les tomates de leur maison. Bien que la police ait dissous la tradition récente au fil des années, les enfants, sans rien savoir, avaient marqué l’histoire.

La Tomatina a été interdite au début des années 50, ce qui n’a pas dissuadé ses participants, qui ont même été arrêtés. Mais les gens ont parlé et le parti a permis à nouveau, rejoignant plus de participants et devenant de plus en plus frénétique.

La fête a été annulée jusqu’en 1957, date à laquelle a eu lieu l’inhumation de la tomate en guise de protestation: manifestation au cours de laquelle les voisins ont porté un cercueil contenant une grosse tomate.

La parade était accompagnée par un groupe qui jouait des marches funèbres et son succès était total. Finalement, la Tomatina fut autorisée et la fête officiellement établie.

latomatina.info

 

Image: La Tomatina Oficial Flickr

Le ‘Informe Semanal’ a été popularisé

Le parti a commencé à être populaire dans le reste de l’Espagne grâce au reportage de Javier Basilio, diffusé au programme de la télévision espagnole ‘Informe Semanal’ en 1983.

Depuis lors, année après année, le nombre de participants et l’enthousiasme pour La Tomatina ont augmenté. Le succès qui a conduit à La Tomatina de Buñol a été déclaré en 2002 Festival d’intérêt touristique international par le Secrétariat général du tourisme.